CYRIL COGNÉRAS écolo-régionaliste limousin

17 octobre 2018

Du droit et du devoir d'être insurgé ou insoumis

D'ici quelques jours, le soufflet retombé d'une actualité parfois tellement brûlante qu'elle se télescope, chacun pourra peut-être discerner la vérité dans l'imbroglio médiatique et le factuel caché entre pittoresque et violence...

Le même jour: un nouveau gouvernement, dont un nouveau ministre de l'Intérieur qui va en moins de 24h montrer son incurie et son incompétence alors qu'il occupe le poste le plus important, une opération policière massive concernant la France Insoumise et le Parti de Gauche sur des histoires de financement (assistants au Parlement Européen et campagnes), tout cela couronné d'une intervention fort pâlotte du Président Macron...

Bon restons en aux faits:

- La perquisition chez JL Mélenchon, aux sièges des mouvements (PG, FI) et chez les assistants est légale

- La procédure sans Juge sur ordre et en présence uniquement du procureur est a priori légale

- JL Mélenchon avait le droit de filmer (mais en faisant cela il filme des fonctionnaires de police)

- JL Mélenchon avait le droit d'appeler à un rassemblement devant le siège de la FI

- JL Mélenchon et ses coillègues députés bénéficient de l'immunité parlementaire cela ne s'applique pas aux assistants et cela n'interdit pas aux policiers de "le toucher", la référence à l'aspect "sacré" de sa personne est romaine mais n'a aucune justification en droit actuel

- JL Mélenchon et ses amis n'avaient pas le droit d'interrompre par la force une perquisition à leur siège, ni de s'en prendre à la police et encore moins à un procureur. Des poursuites vont être engagées contre eux. L'immunité protègera les députés mais pas les militnts.

- Le procureur de ces affaires n'a pas été nommé par Macron ou Castaner mais avant 2017

- Le télescopage des dates est involontaire vu que la perquisition était prévue avant la démission de Collomb.

- Le député Djebarri accuse les militants FI d'avoir pousser des policiers au sol, c'est faux même s'il y a eu des coups échangés.

- Cette affaire n'est pas une première sur le fond, depuis 1992 de nombreux sièges de partis, voire des bureaux d'élus, des domiciles de politiques ont été perquisitionnés (PS, RPR, FN, Modem, PCF, UMP, PRG, Sarkozy, Dassault, Fillon...). Par contre, elle l'est par son ampleur (une centaine de policiers mobilisés).

Maintenant, subjectivement:

- Tout cela entre en résonnance avec la stratégie de désigner un adversaire unique pour Macron: les populistes (ou ceux qu'il définit comme tels, RN ex-FN et FI)

- Mélenchon en filmant le matin chez lui se victimise et de fait a raison de dire que c'est une perquisition politique.

- Mélenchon en envahissant le siège de la FI pendant la perquisition et en insultant, menaçant les policiers puis s'en prenant physiquement au procureur fait une déclaration de force face à l'état de droit... Alors là...

- Je ne suis pas le dernier à dénoncer (en ce jour anniversaire de la tuerie du 17 Octobre 1961) les violences policières au nom du principe de Liberté. Et pour ma part je suis un partisan de la désobéissance civile et de l'action non-violente donc aller enfoncer une porte protégée par des policiers n'aurait de sens pour moi que si ceux-ci étaient en train de commettre un acte manifestement illégal ou amoral (perquisitionner un parti politique n'est ni l'un ni l'autre, détruire des cabanes de zadistes, expulser des sans-papiers ou protéger des champs d'OGM est amoral, protéger des devantures de banques peut être amoral, s'en prendre à des lycéens en grève assis ou à détruire des banderolles non-discriminantes dans une manif est illégal et je ne parle pas des tirs injustifiés, du massacre d'Ouvéa, des étouffemets à l'arrière d'un fourgon ou dans une gendarmerie etc...)

- Bref l'hystérisation et la caricature ne rendent pas service à la Démocratie, l'excès de violence policière comme les nominations de procureurs sont dommageables à la conception que je me fais de la République...

Alors ensuite me direz vous, Vichy était légal, ses lois étaient légales: dans le contexte d'un prise de pouvoir, le système se donne un cadre, il est juridiquement fondé mais pour autant il ne devient pas légal car a posteriori, la France Libre à Londres et le Comité Provisoire à Alger ont considéré comme nul et non avenu l'Etat Français et la plupart des ses lois (gardant certaines dispositions: Police Nationale, Licence IV, partition bretonne...). On peut dire la même chose du Reich etc...

L'idée de Morale Républicaine est importante, elle renvoie à des concepts anciens et relire Montesquieu ou même Platon serait utile.

Donc je comprends le sentiment d'injustice dans le traitement: les affaires concernant Macron (Lyon, Benalla...) vont mettre longtemps à être examinées et le risque que cela finisse en non-lieu est fort.

La FI a raison de vouloir poser le problème politique mais elle n'est pas toujours aussi véhémente pour certaines causes, il faut dire que j'ai vu de mes yeux à la ZAD des militants FI se faire huer par des zadistes et bousculer par des militants bretons, pareil lors d'hommages à Clément Méric à Paris...

Mélenchon, l'ancien ministre n'est pas le bienvenu partout et à force de vouloir incarner l'héritage républicain de Jaurès et Mitterrand en même tant que l'esprit révolutionnaire de 1792, ça devient difficile.

"Je suis un insoumis" criait Gainsbourg, moi je suis prêt lorsque ce sera nécessaire à être un insurgé comme en 1871 à Paris ou en 1936 à Barcelone (où a été tué un de mes parents). En attendant, moi le militant antifasciste (et là par contre la confrontation physique est nécessaire parfois), le syndicaliste (solidaire des militants qui se défendent face à la repression), je reste fraternel avec les camarades insoumis légitimement en colère face à un pouvoir et un gouvernement particulièrement cruel envers les réfugiés mais aussi les petites gens, les jetant dans les bras de l'extrême droite...

La lutte continue, camarades gardez espoir.

26169720_1960654840626163_5518301074243637072_n

Posté par Cogan à 19:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

08 février 2018

Je quitte EELV, je rejoins ÉCOLO

« Il n'y a rien de négatif dans le changement, si c'est dans la bonne direction. »

Winston Churchill

La décision que je prends est insignifiante à l'aune des réalités que vivent aujourd'hui nos concitoyens et les réfugiés qui vivent dans notre pays et que dire de mes amis en prison à Madrid ou de ces volontaires prêts à mourir arme à la main en Syrie auprès des kurdes.
Toute ma vie depuis mes premiers engagements j'ai combattu l'injustice, la misère, les inégalités. Et c'est de ces luttes dont je suis issu, de ces luttes dont je reste un acteur, d'abord en tant que militant associatif, syndical puis en tant que responsable politique et ancien élu local.
Mon histoire militante se confond avec celle d'une Gauche humaniste, a-dogmatique et émancipatrice. Or cette Gauche, je n'ai eu de cesse de la voir se décomposer sous mes yeux,  mais la mouvance écologiste reste celle pour laquelle je donne le plus.
C'est par coherence avec mon engagement écologiste et regionaliste (je suis actuellement responsable de la commission Régions et Fédéralisme) qu'aujourd'hui je choisis de quitter EELV.
Le congrès de Pantin, en refusant de faire un vrai bilan des années passées, a bien porté son nom.
Se faire élire sur un discours d'autonomie de l'écologie politique pour plonger quelques mois plus tard dans la campagne Hamon puis dans un accord avec le PS aux Législatives, je n'en suis toujours pas revenu. C'est plus que dubitatif sur ces choix et les méthodes pour y parvenir que j'ai fait partie au Conseil Fédéral des plus véhéments mais minoritaires opposants. Les instances du Parti, et je ne suis pas le seul à le penser, n'ont volontairement rien fait pour endiguer l'incroyable évaporation des adhérents et le délitement idéologique.
Chaque texte sur des questions aussi essentielles à l’écologie de transformation que le Fédéralisme, la Décroissance, l'éducation alternative… a fait ces derniers mois l'objet de débats surréalistes sans compter la Laïcité ou l'Europe voire même le Droit du Travail… Les divergences entre nous étant devenues de plus en plus infranchissables, j'en ai tiré la conclusion de la dérive de ce parti vers des sphères très éloignées de ce que je pense être la radicalité nécessaire pour sauver la Planète.
Après 27 ans de militantisme à Gauche dont 11 ans chez les Verts-EELV, je ne trouve plus de sens à continuer dans ce parti. Pourtant depuis quelques mois la résistance s'organise, elle n'a pas bénéficié de circonstances favorables mais je pense qu'elle a trouvé son ultime justification dans le sort inconcevable fait aux salariés…  Et ce ne sont pas de pseudos-assises qui ne sont là que pour masquer une "maison commune" avec Génération.S qui vont changer quoique ce soit, elles signent tout simplement la liquidation de notre famille politique, ce à quoi je me refuse.

Comme l’écrivait déjà André Gorz, dans un texte de 1974, il y a "leur écologie et la nôtre » et il ne s’agit pas là d’évoquer une crise d’appareil mais bien de dire quel outil politique nous voulons pour changer la Société et le Monde. Certains ont cru, comme Jospin en 2002, que le politique ne pouvait pas tout et ainsi affaibli la Démocratie. Il est plus que temps d’inverser cette tendance.
C'est donc sans hésiter que je vais à ECOLO, Mouvement de l’Écologie Politique.
J’y vois, au-delà des sympathies personnelles, l’envie de relever un vaste défi : celui de participer à la reconstruction d'un projet écologiste et de transformation sociale rendu plus que nécessaire face à la multiplication des crises (environnementale, énergétique, sociale, démocratique, géopolitique…).
 
https://mouvementecolo.eu/

26993697_532863823752191_6008249141892883567_n

Posté par Cogan à 17:04 - Commentaires [0] - Permalien [#]

04 décembre 2017

Présentation de l'ouvrage Limousin

C'était jeudi dernier au Café Littéraire pour la présentation de l'ouvrage "Limousin" sous la direction de Lionel Londeix et Fabrice Varieras et auquel j'ai eu plaisir à participer !

24273567_1679263105470606_3979930891681820101_o

Posté par Cogan à 15:08 - Commentaires [0] - Permalien [#]

12 octobre 2017

La Catalogne face à son destion et aux mensonges

Le sujet est sensible pour moi. Ma famille a payé un lourd tribut durant la Guerre d'Espagne et donc je me sens concerné, en tant que petit-fils de catalane mais aussi en tant que fédéraliste, républicain et démocrate. Depuis des semaines on assiste à une avalanche de contre-vérités véhiculées à Madrid et Paris contre l'indépendanceet pourtant aucun des arguments ne tient.

1. Non la Catalogne n'est pas la région la plus riche d'Espagne (c'est Madrid)

2. Non le Nationalisme catalan n'est pas comparable à la Lombardie et à la Flandres où les mouvements sont racistes et europhobes! L'alliance CDC (centre-droit) et ERC (Gauche) est europhile et soutenue par l'extrême gauche CUP proche du NPA français.

3. Non cela ne va pas faire exploser l'Europe. C'est le Libéralisme économique et les Etats-Nations qui dirigent l'Eirope actuelle protégée par des traités qui se sont souvent faits contre l'avis des peuples et c'est cela qui provoque l'exaspération et le dégoût, amenant es gens vers le vote d'extrême droite ou d'extrême gauche europhobe (FI)... Les autonomistes écossais, gallois, catalans, same, frisons etc... sont favorables à l'Europe !

Le peuple catalan, qui a fait preuve de beaucoup de maturité et de calme lors du vote face à une violente repression, avait le droit moral de choisir son destin. Madrid (à la différence de Londres ou Ottawa) a refusé et cela a abouti à une crise grave, faisant suite à une longue liste d'humiliations (remise en cause en 2010 de l'accord de 2006 signé avec un PSOE aux abois, refus de plusieurs lois dont plafonnement des loyers, taxes sur les banques, refus du fracking... et enfin refus de referendum...).

Je trouve les catalans bien patients avec leur pouvoir central ! Maintenant attendons et espérons qu'une solution qui évitera une nouvelle flambée de violences soit trouvée.

11789459

Posté par Cogan à 14:46 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

23 septembre 2017

Llibertat

20429756_10213235556913734_5892302502850112789_n

Posté par Cogan à 12:25 - Commentaires [0] - Permalien [#]

09 juin 2017

Résultats des élections au Royaume Uni

Full results of General Elections in United Kingdom

PartySeatsGainLossNetVotesShare (%)Change (%)
Conservative 318 20 32 -12 13,650,918 42.45 +5.52
Labour 261 36 5 31 12,858,644 39.99 +9.54
Scottish National Party 35 1 20 -19 977,568 3.04 -1.7
Liberal Democrat 12 8 5 3 2,367,038 7.36 -0.51
Democratic Unionist Party 10 2 0 2 292,316 0.91 +0.31
Sinn Féin 7 3 0 3 238,915 0.74 +0.17
Plaid Cymru 4 1 0 1 164,466 0.51 -0.08
Green 1 0 0 0 524,604 1.63 -2.14
Ind 1 0 4 -4 144,884 0.45 +0.13
Ulster Unionist Party 0 0 2 -2 83,280 0.26 -0.11
Social Democratic and Labour Party 0 0 3 -3 95,419 0.3 -0.03
UK Independence Party 0 0 0 0 593,852 1.85 -10.79
Other 0 0 0 0 166,336 0.52 -0.3

Posté par Cogan à 14:13 - Commentaires [0] - Permalien [#]

28 mai 2017

Pour qui voter aux Législatives en Limousin

Pour qui voter aux Législatives en Limousin?
HAUTE-VIENNE:
1. Je voterai MARTIN FORST, seul candidat à s'opposer à la réforme des régions, humaniste et hors-parti. MON candidat !

Voter Daniele Soury (France Insoumise) me semble cohérent, c'est une élue courageuse, c'est dommage qu'il n'y ait pas eu d'accord entre les forces de gauche en HV.
2. Pierre Allard (PCF-ADS) et j'assume, tout le monde à gauche devrait le soutenir, seule chance d'avoir un député de Gauche en HV.
3. Amandine Cassegrain (Parti Animaliste) ou Marcel BAYLE (EELV)
CREUSE: Pierrette Bidon (EELV) OU Laurence Pache (France Insoumise), elles sont toutes deux implantées, des vraies écolos, des militantes de terrain ! Dommage de ne pas avoir trouvé un accord.
CORREZE:
1. Mumine Ozsoy (Europe Ecologie/Les Verts) conseillère régionale
2.Selin Ersoy (France Insoumise) une jeune militante, je ne cautionne pas le parachutage d'un candidat EELV sur cette circo, on aurait dû trouver un accord !

18673210_324570501315357_8996846707648591585_o

Posté par Cogan à 15:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

30 avril 2017

Voter au 2e Tour

Au nom d'un des miens tombé sous les balles franquistes, au nom de ma ville natale, Tulle, martyrisée par les nazis et parce que le combat contre l'Extrême Droite ne supporte aucun doute, aucune hésitation, je ferai barrage au FN avec le bulletin Macron.

MAIS je refuse qu'on stigmatise ou accuse celles et ceux qui ont décidé de ne pas voter pour un candidat aussi peu rassembleur et crédible que ce suppôt de la Bourgeoisie. C'est ce genre de politiciens, ce genre de comportements... qui amènent des gens, broyés par le Système, à voter FN. Au 1er tour, j'ai voté pour celui qui était le plus proche de mes convictions, au 2ème tour j'elimine l'ennemi. Mais sincèrement si dès le 1er Mai TOUTE LA GAUCHE n'est pas dans la rue pour dénoncer les politiques libérales qui cassent l'emploi, les gens, les services publics.... et montrer l'unité contre le Fascisme et sa cohorte de désastres ALORS ce sera foutu.

Mobilisons-nous dès lundi 1er Mai contre Macron et Le Pen.

vaincu parfois soumis jamais

Posté par Cogan à 15:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

13 avril 2017

Ni Dieu ni maître - Une histoire de l'anarchisme

https://florealanar.wordpress.com/2017/04/12/a-propos-de-ni-dieu-ni-maitre-une-histoire-de-lanarchisme/

A propos de " Ni Dieu ni maître - Une histoire de l'anarchisme "

Le documentaire " Ni Dieu ni maître - Une histoire de l'anarchisme ", réalisé par Tancrède Ramonet, était diffusé sur la chaîne Arte, mardi 11 avril. Commençons donc par saluer cette chaîne pour avoir osé aborder un sujet habituellement réservé, quand il est traité, aux bouche-trous de l'été, à des horaires ne pouvant satisfaire que les insomniaques....

http://florealanar.wordpress.com

rubon8

Posté par Cogan à 14:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

22 mars 2017

RIP Martin McGuinness

C'est avec une infinie tristesse que j'apprends la mort d'un des héros de notre Temps, d'un guerrier qui a choisi la Paix en 1998, de ce fils de l'Irlande Libre et Éternelle.  Martin McGuinness, l'ancien chef de l'IRA, négociateur, artisan des accords de Paix, vice-premier ministre d'Irlande du Nord, ce travailleur infatigable a été terrassé par la maladie mais il peut reposer en paix car ce qu'il a accompli pour son peuple est capital. ERIN GO BRAGH, RIP comrade.

sinn-fein-ard-fheis-5-390x285

nintchdbpict000293375231

000dc981-800

Posté par Cogan à 02:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]