pierre-diederichs_2734002Ce week end des personnalités importantes, célèbres ont disparu: Rocard, Wiesel, Cimino, Bonnefoy, chacun un grand dans son domaine.

Mais il y a des hommes qui auront compté bien plus pour moi, tel Pierre Diederichs, disparu ce samedi aussi.
Il était celui qui m'avait fait rentrer, auprès de lui, en politique. Lui, le fils d'un des martyrs du 9 Juin 1944, Lui l'humaniste salué par tou(te)s, le chrétien de Gauche avec lequel j'avais tant de valeurs communes.
Il était l'homme de la réconciliation franco-allemande et aussi l'artisan de l'union de la gauche victorieuse à Tulle en 1977. Elu à la ville de 1977 à 2008, on lui doit la salle des musiques actuelles en tant qu'adjoint à la Culture. Il avait aussi été Conseiller Général jusqu'en 2011.
Il m'avait tant appris. J'ai une pensée émue pour les siens.
Notre dernier combat commun, lui le socialiste et moi l'écolo, tous deux anciens du Lycée Edmond Perrier, a été le vivre-ensemble à Tulle en appelant à soutenir la communauté musulmane de la ville. Pierre, tu me manques déjà. Là où tu es, toi l'infatigable partisan de la liberté, de la justice sociale... repose toi camarade.