On a les dirigeants qu'on mérite. Clinton, elle, ne méritait pas de gagner. Beaucoup d'américains ne sont pas allés voter car pour eux Trump ou Clinton c'est pareil. Il faut les comprendre. D'autres après des décennies d'abrutissement sont arrivés à voter n'importe quoi comme l'ont fait les anglais lors du référendum et le feront les français en 2017. Je ne suis pas surpris. Je le dis depuis longtemps. Tant que les ennemis du Peuple dirigeront le monde, celui ci ira de populisme en populisme affolé ou résigné... elle est loin la République des Lumières... #Idiocracy