Le sujet est sensible pour moi. Ma famille a payé un lourd tribut durant la Guerre d'Espagne et donc je me sens concerné, en tant que petit-fils de catalane mais aussi en tant que fédéraliste, républicain et démocrate. Depuis des semaines on assiste à une avalanche de contre-vérités véhiculées à Madrid et Paris contre l'indépendanceet pourtant aucun des arguments ne tient.

1. Non la Catalogne n'est pas la région la plus riche d'Espagne (c'est Madrid)

2. Non le Nationalisme catalan n'est pas comparable à la Lombardie et à la Flandres où les mouvements sont racistes et europhobes! L'alliance CDC (centre-droit) et ERC (Gauche) est europhile et soutenue par l'extrême gauche CUP proche du NPA français.

3. Non cela ne va pas faire exploser l'Europe. C'est le Libéralisme économique et les Etats-Nations qui dirigent l'Eirope actuelle protégée par des traités qui se sont souvent faits contre l'avis des peuples et c'est cela qui provoque l'exaspération et le dégoût, amenant es gens vers le vote d'extrême droite ou d'extrême gauche europhobe (FI)... Les autonomistes écossais, gallois, catalans, same, frisons etc... sont favorables à l'Europe !

Le peuple catalan, qui a fait preuve de beaucoup de maturité et de calme lors du vote face à une violente repression, avait le droit moral de choisir son destin. Madrid (à la différence de Londres ou Ottawa) a refusé et cela a abouti à une crise grave, faisant suite à une longue liste d'humiliations (remise en cause en 2010 de l'accord de 2006 signé avec un PSOE aux abois, refus de plusieurs lois dont plafonnement des loyers, taxes sur les banques, refus du fracking... et enfin refus de referendum...).

Je trouve les catalans bien patients avec leur pouvoir central ! Maintenant attendons et espérons qu'une solution qui évitera une nouvelle flambée de violences soit trouvée.

11789459