"Les français pris en otage" Comment des politiques et des journalistes peuvent utiliser ces mots à propos d'une grève quelques mois après la prise d'otages au Bataclan? Non contents d'être des incapables corrompus, ces gens n'ont aucune décence !

13245249_959798577461381_2649951628901613510_n